<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=479386539084370&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Il est courant de voir de la condensation se former sur les miroirs, les vitres, ou encore les murs d’une salle de bain lorsque l’on prend une douche ou un bain. Mais, saviez-vous que la condensation peut également s’inviter sur les plafonds ? En effet, il n’est pas rare de voir apparaître des taches d’humidité au plafond des pièces humides comme la cuisine, la cave ou encore la salle de bain.

condensation plafond salle de bain

Ces taches noires, auréoles ou traces de moisissures sont souvent révélatrices d’un problème d’humidité important dans la maison, c’est pourquoi il ne faut pas les prendre à la légère. Et si elles apparaissent le plus souvent dans les angles ou à la jonction avec les murs, elles peuvent également surgir un peu partout.

Lutter contre la condensation

Les causes d’humidité au plafond peuvent être multiples : une cause accidentelle (fuite d’un robinet ou d’une canalisation à l’étage du dessus), une infiltration due à une fissure ou une mauvaise étanchéité du toit, des remontées capillaires remontant du sol dans les murs ou de la condensation.

Mais penchons-nous sur ce qui nous intéresse ici ; le problème de condensation au plafond. Pour lutter contre ce type de problème, il existe plusieurs solutions. Évidemment chaque solution s’adapte une cause spécifique. Il est donc primordial de bien diagnostiquer la source du problème.

Supprimer la condensation au plafond de la salle de bain

condensation plafond salle de bain

La salle de bain est une des pièces les plus exposées à la condensation. Un premier conseil pour éviter les taches d’humidité : nettoyer la poussière très régulièrement, et ce même au plafond ! Car en fait, c’est elle qui, en se mêlant aux moisissures et à l’eau, crée des traces noires.

En cas de condensation excessive au plafond de votre salle de bain, un autre réflexe doit être de bien aérer la pièce, surtout en hiver. Il est également nécessaire de vérifier l’isolation de votre maison, et le cas échéant, de revoir l’isolation des murs ou de la toiture ou des fenêtres et portes par exemple. Il est important de bien cerner les points faibles thermiques et les de réparer. Ensuite, si l’aération n’est pas optimale, pensez à installer un système de ventilation (VMC, VMR ou encore VPH).

Vous avez déjà une ventilation mécanique dans votre salle de bain ? C’est une bonne chose, mais pensez à les nettoyer en profondeur de temps et en temps et surtout, vérifiez qu’elle fonctionne correctement.

Il est également possible d’assécher une pièce en utilisant un déshumidificateur.

Parfois, plusieurs problèmes viennent s’imbriquer et il devient alors difficile de traiter le problème correctement, car les causes sont floues. Alors, en cas de doute, faites appel à un professionnel qui effectuera une analyse complète et pourra vous conseiller sur la meilleure solution à mettre en œuvre.

Demandez votre expertise gratuite
Partagez ce conseil auprès de vos amis