<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=479386539084370&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander votre expertise GRATUITE !

Comme toutes les pièces d’eau, la cuisine est un endroit particulièrement sensible aux problèmes d’humidité. Combinez les vapeurs d’eau de cuisson à des murs fragilisés, et vous avez la recette parfaite pour l’apparition de moisissures en un rien de temps. Une fois qu’elles sont installées, les moisissures et autres joyeusetés sont tenaces et nécessitent des traitements en profondeur pour être éliminées.

Heureusement, il est possible d’éviter tout cela grâce à des gestes simples du quotidien qui assureront que le taux d’humidité de votre cuisine ne se dérègle pas.

humidité cuisine

1. Ventiler !

La meilleure manière d’éviter les problèmes d’humidité dans la cuisine est de bien l’aérer. Ouvrez les fenêtres plusieurs fois par jour, de préférence au moins 15 minutes, afin que l’air se renouvelle et que l’excès d’humidité puisse s’évacuer correctement. Pensez également à bien aérer aux moments les plus délicats, c’est-à-dire après avoir cuisiné, ou mieux encore dès que vous commencez à cuisiner. De cette manière, la vapeur d’eau n’a pas la possibilité de s’accumuler dans la pièce et ne causera pas de problèmes d’humidité.

2. Ne pas faire sécher son linge dans la cuisine

Le linge qui sèche est une grande source d’humidité : en effet, en séchant l’eau qu’il contient s’évapore et, ne pouvant pas s’échapper, va se poser sur les murs qui l’entourent. C’est pourquoi il est toujours préférable de faire sécher votre linge à l’extérieur. Cependant, les conditions météorologiques ne le permettent pas toujours. Dans ce cas, si vous n’avez pas d’autre choix que de faire sécher votre linge à l’intérieur, faites en sorte d’aérer la pièce correctement pendant toute la durée du séchage (et après).

De plus, il vaut mieux éviter de faire cela dans votre cuisine, car cette pièce est déjà soumise à un grand taux d’humidité lorsque vous cuisinez : rajouter une source d’humidité ne fera qu’augmenter les chances qu’un problème survienne.

3. Évitez les problèmes d’humidité dans la cuisine en utilisant votre hotte

Votre hotte est un autre moyen d’assurer que l’humidité qui se crée lorsque vous cuisinez puisse être évacuée et ne s’attache pas à vos murs. Si vous n’utilisez pas votre hotte systématiquement, voilà un nouveau réflexe qu’il vous faut adopter, car cela a une réelle influence sur l’humidité de votre cuisine.

4. Contrôlez régulièrement l’étanchéité et le taux d’humidité de votre cuisine

Vous pouvez également prendre l’habitude de vérifier régulièrement le taux d’humidité dans votre cuisine. Pour cela, rien de plus simple : munissez-vous d’un hygromètre (basique, il n’est pas nécessaire d’investir dans du matériel professionnel) et utilisez-le pour détecter les problèmes d’humidité avant qu’ils ne se déclenchent. Cela peut aussi vous servir d’indicateur pour savoir si vous devez aérer plus. Un taux d’humidité considéré comme normal se situe idéalement entre 40 % et 60 %.

humidité cuisine

Vérifiez aussi que votre cuisine est étanche : les joints de votre évier sont-ils toujours en bon état ? Y a-t-il des fissures dans les murs ? Les fenêtres sont-elles toujours étanches ? Au besoin, remplacez-les par du double vitrage.

 

Vous souhaitez connaitre d’autres astuces pour prévenir l’humidité dans votre cuisine ? Appelez l’un de nos experts pour bénéficier de conseils personnalisés.

Demander votre expertise GRATUITE

Demander votre expertise GRATUITE !
Partagez ce conseil auprès de vos amis