<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=479386539084370&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander votre expertise GRATUITE

Vrai ou faux : la pollution de l’air intérieur

Vous le savez, l’air contient de nombreux polluants, même à l’intérieur. Mais êtes-vous un expert de la pollution de l’air intérieur ? Savez-vous comment améliorer la qualité de l’air intérieur ? Testez vos connaissances !


On peut réduire la pollution de l’air intérieur

Réduire la pollution de l’air intérieur

 Vrai : On peut réduire la pollution de l’air intérieur.

VRAI. La pollution de l’air intérieur dépend de notre activité, des produits qu’on utilise, de notre fréquence d’aération… La pollution de l’air peut donc être évitée ou réduite à l’intérieur. Pour cela, il faut apprendre à changer quelques mauvaises habitudes. Mieux choisir ses produits d’entretien, ses matériaux de construction ou repérer les problèmes d’humidité à temps sont autant de manières d’améliorer la qualité de l’air de votre maison. 

 

Le taux d’humidité idéal se situe entre 40 et 70%Le taux d’humidité idéal

Vrai : Le taux d’humidité idéal se situe en 40 et 70%.

VRAI. Le taux d’humidité idéal se situe entre 40 et 70%. Ce taux d’humidité a un impact sur la qualité de l’air intérieur. Pour garder un bon taux d’humidité, chauffez votre habitation entre 16 et 21°, aérez les pièces d’eau après chaque utilisation et évitez de faire sécher le linge à l’intérieur.

 Demandez votre expertise sur les problèmes de condensation sur les murs

Les animaux de compagnie polluent l’air intérieur

Les animaux de compagnie

Vrai : les animaux de compagnie polluent l’air intérieur.

VRAI. Les poils des animaux volent dans l’air et se déposent un peu partout. Ces poils contiennent des substances allergènes et polluent donc l’air intérieur. Même si vous n’êtes pas allergique aux poils de chat ou de chien, passez l’aspirateur tous les deux jours pour vous débarrasser des poils. Insistez sur les tissus (divan, tapis…).

 

Les parfums d’intérieur permettent d’améliorer la qualité de l’air

Les parfums d’intérieur

Faux : Les parfums d’intérieur permettent d’améliorer la qualité de l’air.

FAUX. Les parfums que l’on met pour « rafraîchir » l’air d’une maison font partie de la liste des polluants intérieurs. Ils peuvent contenir des substances chimiques et allergènes. Choisissez bien vos parfums et optez plutôt pour des produits respectueux de l’environnement. Attention, les bougies parfumées (ou non) dégagent aussi des polluants. Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, l’idéal est de limiter les produits d’entretien et d’aérer.

 

Si je n’utilise plus d’appareil de chauffage, je n’aurai plus besoin d’aérer

Les appareils de chauffage

Faux : Si je n’utilise plus d’appareils de chauffage, je n’aurai plus besoin d’aérer.

FAUX. Les appareils de chauffage dégagent des gaz de combustion et polluent donc l’air intérieur. Mais l’air sera pollué même en coupant les appareils de chauffage. En effet, notre simple respiration émet des gaz de combustion. Tous les autres polluants doivent également être évacués. Il faut aérer au moins 10 minutes par jour pour renouveler l’air. 


 

Demander votre expertise GRATUITE

Partagez ce conseil auprès de vos amis