<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=479386539084370&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

La condensation est un phénomène qui survient dans toutes les maisons, même les mieux isolées. Cela est dû au fait que la condensation se forme généralement à la suite de l’activité produite dans la maison (utilisation d’eau chaude dans la salle de bain et la cuisine) et non à cause d’une infiltration ou d’un manque d’isolation.

probleme de condensation dans la maison

La condensation est donc un phénomène tout à fait naturel. Cependant, dans certains cas, il peut devenir problématique et avoir des conséquences néfastes pour votre maison et pour votre santé.

Comment différencier la condensation normale et la condensation excessive ?

Voici les 4 éléments à vérifier.

  1. Surveillez le contour de vos fenêtres

Lorsque vous nettoyez, profitez-en pour observer le contour de vos fenêtres. Si vous observez des taches brunes ou vertes, cela signifie que des moisissures sont en train de s’installer à cause d’un problème de condensation.

  1. Détectez les ponts thermiques

Les ponts thermiques sont également un facteur de risque des problèmes de condensation. Pour les repérer, passez votre main le long des murs. Si un endroit vous paraît plus froid que les autres, il s’agit d’un pont thermique. Il est probable que la condensation s’accumule à cet endroit.

À lire aussi : La condensation et les ponts thermiques

  1. Observez les pièces à risque

problème de condensation dans la maison

Certaines pièces sont plus sujettes à la condensation que d’autres. Il s’agit évidemment de la cuisine et de la salle de bain, les deux pièces où de la vapeur d’eau est émise quotidiennement et parfois en grandes quantités. Après avoir cuisiné ou pris votre douche, observez l’état de la pièce. Si la condensation s’évacue rapidement, il n’y a pas de problème. Si par contre elle persiste alors que vous n’avez pas utilisé la pièce depuis plusieurs heures, votre maison est sujette à un problème de condensation.

  1. Redoublez d’attention durant l’hiver

L’hiver est la période la plus propice aux problèmes de condensation. C’est pourquoi vous devez être particulièrement attentif à aérer correctement votre maison durant la saison froide et penser à ouvrir les fenêtres même lorsque la température extérieure n’est pas clémente. Cela vous évitera d’avoir à gérer des problèmes d’humidité et de condensation dans votre maison par la suite. 

 

À quoi sont dus les problèmes de condensation dans la maison ?

La condensation est un phénomène tout à fait normal qui survient dans toutes les maisons. Cependant, dans les maisons saines disposant d’une bonne aération, il disparaît rapidement et n’entraîne pas de conséquence sur le taux d’humidité de la maison.

Lorsque l’aération n’est pas suffisante, en revanche, la condensation ne peut pas sécher correctement et reste dans la maison. Le taux d’humidité de la pièce concernée augmente et peut dépasser la limite considérée comme saine, entraînant notamment la prolifération de moisissures.

Diagnostiquer un problème de condensation dans la maison est déjà le premier pas vers son traitement.

Vous pensez avoir affaire à un problème de condensation dans votre maison ? Appelez-nous pour recevoir les conseils de nos experts.

Demandez votre expertise gratuite
Partagez ce conseil auprès de vos amis